/ Digital
/

Digital

David Bowie, un génie créatif en com’ digitale

David Bowie, au-delà du chanteur que l’on connaît tous, a démontré plus d’une fois sa créativité et son habileté pour la communication.

© Affiche de l'exposition "David Bowie is", Philharmonie de Paris

© Affiche de l’exposition « David Bowie is », Philharmonie de Paris

Les univers artistiques de David Bowie, une source d’inspiration en com’

Ancien étudiant en arts, musique et design et artiste protéiforme puisant son inspiration au sein de différents arts (le pop art, Andy Wharol, le dadaïsme avec la technique cut-up), David Bowie était un communiquant né. Grâce aux différents personnages qu’il a créés, véritables alter-egos, il a démontré une capacité à se renouveler constamment. Jusque sur scène, il nous emmène dans son univers, nous raconte des histoires, donne du sens et de la profondeur à ses personnages, ne se limitant pas aux apparences. Malgré la diversité des personnages, on reconnait la marque Bowie. Outre les pochettes d’albums sulfureuses (The Man who sold the world, 1970, où il est travesti) il a su créé des icônes immédiatement identifiables (Aladdin Sane, 1973, avec le maquillage « éclair », Black Star, 2016, avec toute une symbolique derrière cette ★ d’apparence simple). Cet univers si particulier, cette grande créativité et cette capacité à donner à la musique une dimension supplémentaire, une dimension graphique, ont inspiré nombre d’artistes contemporains, graphistes, illustrateurs.

Devenu icône et égérie, les publicitaires et les grandes marques ont tout naturellement fait appel au Thin White Duke pour promouvoir leurs produits. David Bowie himself ou ses alter egos sont mis en scène dans de belles réalisations (Vittel, Vuitton…) et on ne compte plus le nombre de publicités qui utilisent comme bande son un de ses titres (Renault avec Heroes, Sony Xperia avec Sound and vision, La Poste avec Life on Mars…)

Cependant, au fur et à mesure des années il a pris du recul par rapport aux médias pour adopter une stratégie de communication calquée sur le principe du Less is more que l’on retrouve en webdesign. En 2013, lors de la sortie de son album Next Day, sa stratégie marketing est justement une non promotion : sans tambours ni trompettes, sont publiés sur son site web un nouveau single et une vidéo. C’est ainsi le contenu qui est mis en avant et non la forme comme avec le webdesign minimaliste.

Le numérique, un des plus grands alliés de la star pop

David Bowie s’est d’ailleurs très tôt intéressé à la technologie et à la diffusion via Internet. Dès 1996, il proposait un de ses titres, Telling Lies, en téléchargement. En 1998, il lançait son FAI pour donner accès à ses fans à du contenu exclusif, la possibilité de créer une adresse @bowienet et un espace personnel de 5Mo, anticipant ainsi les futurs réseaux sociaux tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Inspiré par le dadaïsme et leurs cadavres exquis, il a utilisé un logiciel, le Verbasizer, spécialement créé pour lui par Ty Roberts, qui permet d’assembler des morceaux de phrases, titres, pour créer des paroles surréalistes et surtout qui lui permettait de stimuler sa créativité et renouveler son inspiration. Il est même allé jusqu’à prêter ses traits pour un personnage du jeu vidéo Omikron : The Nomad Soul en 1999 dont il a composé la bande son et à créer une banque en ligne en 2000.

Touche-à-tout et d’une grande curiosité, David Bowie a prouvé maintes fois ses talents et sa créativité se posant également en précurseur dans de nombreux domaines notamment celui de la communication visuelle et digitale. Comme une grande marque avec son logo et son identité, il a su créer sa propre iconographie immédiatement identifiable et sa touche personnelle qui se retrouve tout au long de sa carrière aux travers de ses personnages. Son goût pour l’innovation lui a permis de se renouveler sans cesse et d’explorer de nouveaux territoires sans pour autant perdre son identité intrinsèque : il restera pour toujours une légende, Monsieur David Bowie.

Sources : Consequenceofsound.net ; Ladn.euLeblogducommunicant2-0.com ; Lecentdeux.com ;  Lemonde.fr ; Thedrum.com ; Theguardian.comHors-série les Inrocks : David BowiePhilharmonie de Paris, Exposition « David Bowie is ».

 

Publié dans Pix Digital | Marqué avec , | Commentaires fermés