/ Digital
/

Digital

Portrait : Herbert Leupin, le maître de l’affiche publicitaire suisse

Le graphiste suisse Herbert Leupin a conçu de nombreuses affiches, notamment pour la promotion de produits de consommation de grandes marques. Le travail de cet affichiste a été influencé par le mouvement de la nouvelle objectivité qui a émergé dans les années 20, en Allemagne. Ce courant artistique « se caractérise par un réalisme froid qui peut atteindre à une vision “magique” »*. Le style d’Herbert Leupin a fortement évolué au fil de sa carrière. Celui-ci a basculé du réalisme magique vers l’abstraction.

herbert_leupin

Qui est Herbert Leupin ?

A la fois affichiste, dessinateur, graphiste et artiste suisse, Herbert Leupin (1916-1999) a réalisé une partie de ses études dans une Ecole Professionnelle de Bâle en 1931, où il a étudié le graphisme. Le graphiste Hermann Eidenbenz reconnaît son talent pour le dessin et lui permet de travailler dans son atelier. Entre 1935 et 1936, il poursuit ses études et suit les cours du célèbre affichiste Paul Colin, en France. Puis, un an plus tard, il devient un graphiste indépendant.

A partir des années 1945, ce graphiste commence alors à utiliser de nouvelles techniques de création, à savoir : la photographie, le collage et la composition typographique. Parmi les grandes marques pour lesquelles il a réalisé des affiches, on note : Ford, Eptinger, Coca-Cola, Bata, Paper Mate, Milka et Pantene, entre autres. C’est d’ailleurs à Herbert Leupin que Milka doit sa célèbre vache violette, qui fait rêver les enfants.

Dans les années 60-70, le style d’Herbert Leupin connaît un tournant puisqu’il entame une activité d’artiste et se penche alors sur l’abstraction.

Le style Herbert Leupin : du réalisme magique au dessin ludique et coloré

Le réalisme magique

Apparu en 1925, le style du réalisme magique constitue un sous-courant de la nouvelle objectivité qui s’appuie sur une transfiguration de la réalité. Parmi les créations d’Herbert Leupin qui appartiennent à ce mouvement, on relève dans ses affiches au style hyperréaliste, des objets du quotidien surdimensionnés, exemple avec cette affiche d’Herbert Leupin.

L’art d’animer la typographie

Pour le célèbre constructeur automobile Ford, le graphiste a joué avec la typographie et la couleur dans son affiche Ford (1954). Dans l’ouvrage Graphic Designer Europe n°2 (1972), l’auteur Loïc Boyer souligne que : « l’expression spécifiquement graphique : “F.O.R.D.” […] devrait sous-entendre un sifflement après chaque lettre pour donner l’impression de la vitesse : F -pst ! 0 -pst ! R -pst ! D -pst ! ; un sifflement prolongé qui fend l’air comme “Ford”) ». Dans cette même affiche, la lecture de la marque peut être réalisée de façon horizontale et en diagonal, à la manière des jeux de mots-croisés.

Zoom sur les affiches publicitaires d’Eptinger

Herbert Leupin a réalisé une série d’affiches publicitaires pour Eptinger, une marque d’eau minérale gazéifiée. Dans ses créations, la couleur dominante correspond au bleu qui évoque l’eau, la fraîcheur ainsi que le rêve. Certains objets ou personnages représentés sont dessinés à partir de petits cercles de couleur blanche ou bleue se référant aux bulles de la boisson gazeuse, ainsi qu’à l’idée de légèreté. Ce dernier aspect est d’autant plus renforcé par l’utilisation de formes simples dans la conception de ses dessins.

Découvrez les travaux d’Herbert Leupin sur Pinterest !

Sources : Indexgrafik.fr ; Larousse.fr ; *Myswitzerland.com ;

Publié dans Pix Digital | Marqué avec , | Commentaires fermés