/ Digital
/

Digital

SEO/SEA ou comment gagner en visibilité dans les pages de résultats ?

Lors d’une conférence du SMX West de mars 2016, l’ingénieur Paul Haahr qui travaille pour la firme Google a révélé au public que la position 10 des résultats organiques était en moyenne davantage cliquée que les positions 8 et 9 rassemblées. D’après ce spécialiste, les internautes cliquent sur le dernier lien naturel en dernier recours, afin d’éviter de consulter la seconde page des SERP.

sem-seo-sea

Le trafic d’un site étant bel et bien lié à son positionnement dans les SERP (pages de résultats Google), notre groupe Pix Associates vous propose de définir une stratégie webmarketing sur-mesure alliant SEO et SEA afin de vous démarquer de la concurrence et figurer en première page des résultats.

Résultats organiques versus résultats sponsorisés ?

Depuis février 2016, le moteur de recherche Google a déplacé les campagnes Adwords de la colonne de droite directement dans la liste des résultats. Quatre liens sponsorisés sont situés en haut de page, tandis que trois sont placés en bas de page. Avec cette configuration, la ligne de flottaison des liens organiques apparaît plus tardivement sur la page. Dans le document « Pourquoi nous vendons de la publicité, pas des résultats de recherche » [1], Google stipule que les annonces s’affichent selon un critère de pertinence, par rapport à la requête émise par l’internaute.

D’après une étude réalisée par la société britannique Ofcom : « près de 55% des internautes font la confusion entre résultats naturels et publicitaires dans les SERP de Google » [2]. Pourtant, le label vert « Annonce » permet de faire la distinction entre liens sponsorisés et organiques. Pour accroître la visibilité ainsi que la notoriété de votre site dans les SERP, il peut être intéressant d’opter pour une stratégie SEO combinée à une stratégie SEA. Ces deux leviers étant complémentaires, ils consolident la mise en place d’une stratégie digitale efficace et pérenne.

Pourquoi combiner SEO et SEA dans sa stratégie digitale ?

Selon le référenceur Olivier Andrieu, l’achat de campagnes Adwords va générer du trafic qui sera pris en compte comme un critère de pertinence supplémentaire par Google, ce qui aura pour incidence un gain SEO minimum, dans le cas d’annonces à gros budget principalement. Mettre en place une stratégie SEA permet de favoriser la visibilité immédiate d’un site dans les SERP, mais ceci de façon ponctuelle, par exemple au lancement d’un site. Avec les annonces sponsorisées, la performance des mots-clés choisis peut être testée pour le SEO, c’est une pratique de sourcing.

Tandis que les leviers du référencement naturel, tels que le netlinking, la recherche universelle ou la création de contenus, s’envisagent de façon durable et garantissent un impact sur le long terme. La stratégie SEO permet elle aussi d’améliorer le Quality Score Adwords des annonces, qui correspond à une note attribuée de 1 à 10 basée sur de multiples critères, dont la page de destination. Cette optimisation permet de faire bénéficier les annonceurs de certains avantages, tels que la baisse du CPC ou encore une meilleure position de l’annonce dans les SERP malgré la concurrence.

La combinaison du SEO et du SEA apporte à un site une double présence dans les SERP, laquelle est appréciée par de nombreux internautes. En effet, perçue comme un facteur de réassurance, cette double visibilité permet d’améliorer la légitimité et notoriété d’un site, et par conséquent d’accroître son trafic.

La position 0 convoitée en SEO

La position 0 en SEO correspond à une « position dans les résultats qui va finalement obtenir plus de clics encore que la première position » [3] selon Max Prin, SEO manager de Merkle. Cette position est représentée par l’encart de la Google Answer Box dont le fonctionnement repose sur une stratégie de « moteur de réponse ». L’Answer Box apporte une réponse directe et visible dans les SERP, suite à une question saisie dans le moteur de recherche, on parle alors de requête interrogative.

A lire aussi : Comment booser son SEO avec une stratégie de longue traîne ?

Il existe deux types d’Answer Box, à savoir les « One Box » et les « Featured Snippets ». Les « One Box » désignent les données (météo, calculs, définitions) que Google actualise en temps réel grâce à certaines sources. Tandis que les « Featured Snippets » se réfèrent à des résumés, construits à partir d’un extrait optimisé d’une page web ayant été jugée pertinente par Google par rapport à la requête saisie.

D’après l’entreprise Oncrawl, en mai 2016, 30% des requêtes sont concernées par l’Answer Box [4]. Apparue en Europe, notamment en France à partir de mars 2016, ce phénomène tend à booster le trafic d’un site. Seule une page référencée parmi les dix premiers résultats naturels peut figurer dans l’Answer Box. L’affichage en position 0 permet de profiter d’une double présence sur la première page des SERP, et ainsi de bénéficier d’un nombre de clics plus important.

Sources : [1] Google.com ; [2] Office of communications (Ofcom), « Adults’ media use and attitudes », Report 2016 (PDF) ; [3] Journaldunet.com ; [4] Oncrawl.com ; Leptidigital.fr ; Abondance.com ; Frenchweb.fr ;

Publié dans Pix Digital | Marqué avec , , | Commentaires fermés