Notre collaboration avec la parfumerie Galimard

Digital

Dans le cadre de la refonte globale de son site e-commerce multilingue, la Parfumerie Galimard a voulu se démarquer de la concurrence en faisant appel au savoir-faire de notre agence.  Une nouvelle plateforme de vente en ligne a ainsi été conçue pour correspondre aux nouvelles tendances graphiques et visuelles, mais aussi aux standards actuels techniques et ergonomiques.

Ainsi, nous sommes fiers de vous présenter notre collaboration pour la réalisation de ce projet.

 

Qu’est-ce que Galimard ?

La Maison Galimard, fondée en 1747, est l’une des premières parfumeries françaises. C’est à Grasse que Jean de Galimard, Seigneur de Séranon et membre de la corporation des Gantiers Parfumeurs créa d’originales formules pour la cour du roi Louis XV, dit le « Bien-Aimé » pour des huiles d’olive, des pommades ainsi que des parfums. Ce sont les senteurs uniques de la Côte d’Azur qui valurent à Grasse le titre de Capitale Mondiale du Parfum.

Des parfums et des fragrances

Avec Galimard, évadez-vous, laissez-vous envoûter par la magie des sens.

Fleurs et fruits gourmands, bois précieux et épices exotiques… Toujours à la recherche de Parfums inédits capables d’exalter le rêve et l’émotion, nos deux Parfumeurs-Maison ont créé pour vous des trésors olfactifs exclusifs. Laissez-vous séduire par nos créations parfumées, à la fois modernes et intemporelles, et notre gamme de produits aux prix sages et matières nobles.

C’est la promesse faite par la parfumerie Galimard de vous proposer des produits enchanteurs et de qualité.

Des visites d’usine et de musée

La maison Galimard vous accueille dans son usine pour une visite guidée et gratuite de leur installation. A travers leurs laboratoires et leurs salles de conditionnement vous pourrez retracer les origines de la parfumerie et comprendre les méthodes d’extraction des matières premières.

Par ailleurs, vous découvrirez leur superbe collection de pièces de musée et de machines anciennes ainsi que l’orgue de ce “compositeur” de parfums appelé le “Nez”, et quelques-uns de ses secrets pourraient même vous être dévoilés !

À l’issue de cette visite, vous pourrez enfin découvrir la vaste gamme de produits Galimard de haute qualité, qui vous sont proposés à des prix avantageux.

Des ateliers de création de parfum

Peut-être rêvez-vous de créer votre propre parfum ?

C’est ce que vous propose Galimard dans ses ateliers de création à Grasse au “Studio des Fragrances” sous la conduite du Parfumeur-Maison.

 

Problématique

Assurer une expérience utilisateur de qualité

Le site a été créé avec un désir de sobriété dans le design qui n’est pas uniquement liée à des considérations d’ordre esthétique. Sur internet, le design est d’ailleurs toujours subordonné à l’ergonomie et doit être conçu pour elle. Un design épuré permet une navigation en général beaucoup plus fluide pour l’internaute et potentiel client. Ainsi par exemple, nous avons mis en place un fond blanc qui permet de mettre en exergue les produits tout en optimisant la performance du site, ce qui a des répercussions sur l’expérience utilisateur.

Partager les valeurs de la marque

Face à un environnement digital de plus en plus marchand, il fallait mettre en place une stratégie et une ergonomie spécifique inspirant la confiance et le désir d’achat aux visiteurs.

Se démarquer de la concurrence

Le milieu de la parfumerie devenant de plus en plus concurrentiel, il a fallu mettre en place une stratégie de différenciation efficace permettant de mettre Galimard en avant face à la concurrence. Ainsi, le site Galimard.com s’ancre dans les codes et les pratiques digitales actuelles, il apporte de la modernité à un secteur historique. L’un des objectifs quant à la réalisation de ce site était donc de valoriser le savoir-faire et les valeurs de la marque.

Il était nécessaire que le site soit multilingue afin de rendre la parfumerie visible pour un grand nombre de pays notamment en Europe. Ainsi, ce sont 4 langues qui se côtoient actuellement sur le site en fonction de la localisation du visiteur, laquelle est définie lors de la première visite sur le site.

Ces langues sont :

  • Le français
  • L’anglais
  • L’allemand
  • L’italien

Il faut noter que quelque soit la langue sélectionnée, l’expérience utilisateur reste inchangée et le site garde ainsi la même identité graphique et les mêmes fonctionnalités quelque soit la location.

Valoriser les produits et services

La nécessité d’un site e-commerce pour Galimard se caractérise par 4 besoins primordiaux, définis par les différents aspects de la parfumerie :

  • Présenter Galimard, son histoire, ses valeurs
  • Proposer des produits, ses parfums, ses fragrances
  • Proposer des visites de l’usine, du musée
  • Proposer des ateliers de découverte, de création

Ainsi, notre objectif était de proposer une solution permettant d’à la fois présenter l’historique et les valeurs de l’entreprise, mais aussi de permettre l’achat de produits ainsi que la réservation de visites et d’ateliers.

 

Solution

Analyse et conception

Dans notre méthodologie et notre process de création de site internet, nous mettons en œuvre en amont de la phase de production, une analyse des bonnes pratiques sous la forme de benchmarks concurrentiels et des tendances.

C’est durant la phase de conception, toujours en amont du développement, que nous avons exploité les analyses issues des benchmarks permettant de proposer une première étape de prototypage par le biais d’un zoning accompagné par la réalisation d’un cahier des charges.

Réalisation et développement

Dans un second temps, les équipes techniques sont briefées sur chaque livrable de conception. Les travaux sont découpés en « Sprints » d’une durée de 5 jours maximum suivant la méthode AGILE. L’équipe de développeurs « Front » élabore ainsi les différents gabarits HTML et les effets d’interaction et d’adaptation aux différentes résolutions d’écrans.

Durant cette phase, Pix Associates et l’équipe Galimard ont expérimenté la mise en pages, les fonctionnements et fonctionnalités du site, les échanges de données ainsi que l’outil de gestion sélectionné : rubriques, contenus, outils de gestion. Ces phases d’échange ont ainsi donné lieu à de nombreux tests et corrections jusqu’à validation du premier lot du site.

Présentation du site GalimardEnvie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur www.galimard.com

Un site créé avec passion par l’équipe de Pix Associates.

Bilan 2018 des réseaux sociaux

Digital

Les chiffres clés des réseaux sociaux en 2019

L’année 2018 a été riche sur les réseaux sociaux, nous allons donc analyser les chiffres partagés par Hootsuite et l’agence We Are Social et Hootsuite durant le mois d’Octobre 2018.

Sachant que nous sommes 7,6 milliards sur Terre, les statistiques du web donnent :

  • 4,2 milliards d’internautes (55%)
  • 3,4 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux (44%)
  • 3,2 milliards d’utilisateurs des réseaux sociaux sur mobile (42%)

La part d’utilisateurs des réseaux sociaux continue d’augmenter, avec 320 millions d’utilisateurs en plus de fin 2017 à fin 2018 (+10%). Plus de 9 utilisateurs des réseaux sociaux sur 10 y accèdent d’ailleurs depuis un mobile (3,18 milliards sur 3,40 milliards) et leur nombre a augmenté de 13% d’une année sur l’autre (+361 millions). Enfin, 284 millions de personnes se sont connectées à Internet pour la première fois entre fin 2017 et fin 2018 (+7%).

Le top 20 des plateformes en 2019 (utilisateurs actifs)

  1. Facebook – 2,234 milliards d’utilisateurs actifs par mois
  2. YouTube – 1,900 milliard
  3. WhatsApp – 1,500 milliard
  4. Messenger – 1,300 milliard
  5. WeChat – 1,058 milliard
  6. Instagram – 1 milliard
  7. QQ – 803 millions
  8. Qzone – 548 millions
  9. TikTok – 500 millions
  10. Sina Weibo – 431 millions
  11. Twitter – 335 millions
  12. Reddit – 330 millions
  13. LinkedIn – 303 millions
  14. Baidu Tieba – 300 millions
  15. Skype – 300 millions
  16. Snapchat – 291 millions
  17. Viber – 260 millions
  18. Pinterest – 250 millions
  19. LINE – 203 millions
  20. Telegram – 200 millions

Source : Statista – octobre 2018

Les réseaux sociaux en France en 2018

Durant cette année 2018, la part des Français internautes a augmenté. 89% des Français sont connectés à internet, dont 100% des 18-24 ans et 60% des plus de 70 ans. Toutefois, le Baromètre du numérique de l’année 2018 mené par le CREDOC indique que la participation aux réseaux sociaux stagne. 59% de l’ensemble des internautes Français les utilisent, soit 8 points de moins que la moyenne européenne, qui est de 67%. L’usage est d’ailleurs en baisse « significative » chez les 12-17 ans (de 84% à 76% cette année, soit -8 points) et les 18-24 ans (de 96% à 93%, soit -3 points).

L’audience des réseaux sociaux en France

Chaque mois, Médiamétrie publie les estimations des usages des Français sur les sites internet et les applications mobiles. Quand on s’intéresse uniquement aux chiffres des réseaux sociaux et les messageries, nous obtenons le classement suivant (données : octobre 2018) :

  1. YouTube : 45,1 millions de visites uniques par mois, et 16,1 millions par jour
  2. Facebook : 44,9 millions de visites uniques par mois, et 25,9 millions par jour
  3. Instagram : 25 millions de visites uniques par mois, et 7,3 millions par jour
  4. Whatsapp : 17,8 millions de visites uniques par mois, et 6,4 millions par jour
  5. Twitter : 15,7 millions de visites uniques par mois, et 3,5 millions par jour
  6. Snapchat : 15,2 millions de visites uniques par mois et 8,2 millions par jour
  7. LinkedIn : 13,5 millions de visites uniques par mois, et 2,2 millions par jour
  8. Pinterest : 12,4 millions de visites uniques par mois, et 1,7 million par jour

Au global, les Français ont passé en moyenne 46 minutes par jour à consulter des sites et applications sur mobile. Cette tendance explose à 1h24 chez les 15-34 ans, qui consultent leur téléphone 23 minutes de plus que l’année dernière.

Facebook

  • MAU : 2,2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels
  • DAU : 1,49 milliard d’utilisateurs actifs quotidiens
  • MAU en Europe : 377 millions
  • DAU en Europe : 278 millions
  • Chiffre d’affaires (Q3-2018) : 13,72 milliards de dollars
  • Bénéfice (Q3-2018) : 5,1 milliards de dollars

Instagram

  • MAU : 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels
  • DAU : 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens
  • Stories Instagram : 400 millions de Stories chaque jour
  • Nombre d’annonceurs : 2 millions

Snapchat

  • DAU : 188 millions d’utilisateurs actifs quotidiens
  • DAU en Europe : 61 millions d’utilisateurs actifs quotidiens
  • DAU en France : 8,2 millions d’utilisateurs actifs par jour 
  • Fréquence : 3 milliards de Snap sont envoyés quotidiennement
  • Temps passé : Entre 30 et 40 minutes passées chaque jour sur l’application

Twitter

  • MAU : 326 millions d’utilisateurs actifs mensuels
  • DAU : 163 millions d’utilisateurs actifs quotidiens
  • Bénéfice (Q3 2018) : 106 millions de dollars
  • Chiffre d’affaires (Q3 2018) : 789 millions de dollars

LinkedIn

  • Membres (inscrits) : 506 millions de membres inscrits 
  • MAU (utilisateurs) : environ 116 millions d’utilisateurs actifs
  • Membres en France : 16 millions de membres inscrits
  • MAU en France : environ 10 millions d’utilisateurs actifs

YouTube

  • MAU : 1,9 milliard d’utilisateurs mensuels
  • MAU en France : 45,1 millions de visites uniques par mois
  • Consommation : les utilisateurs visionnent plus d’1 milliard d’heures de vidéo chaque jour
  • Visionnage : 70 % de la durée de visionnage sur YouTube s’est faite sur mobile

6 étapes pour mettre en place une stratégie de Community Management en 2019

Digital

Si l’importance des réseaux sociaux n’est plus à démontrer, les tendances des réseaux sont en constante évolution ! Vous souhaitez lancer votre entreprise sur les réseaux sociaux ou bien ajuster votre stratégie en 2019 ? Voici nos meilleurs conseils pour réussir votre Community Management :

1. Définir votre objectif et votre cible

Il est important de commencer par définir un objectif. Celui-ci peut être similaire ou différent de votre objectif commercial : améliorer votre image de marque ou votre visibilité par exemple.

Il convient également de définir la cible de votre discours sur les réseaux sociaux : le prospect, le client (en BtoB ou BtoC) ou encore le prescripteur.

2.Choisir les réseaux sociaux adéquats

En fonction du segment déterminé (cible) et de l’objectif, vous pouvez choisir le ou les réseaux sociaux à privilégier. Notez qu’en 2019 le Community Management sur Facebook peut tout à fait correspondre à une cible BtoB.

Voici un récapitulatif des cibles selon le réseau social :

  • Facebook : 67% des internautes français étaient actifs sur Facebook en 2018. On y retrouve toutes typologies d’utilisateurs : de l’étudiant au cadre supérieur. Facebook Messenger permet notamment d’axer sa page Entreprise sur un objectif de SAV.

 

  • Instagram : 90% des utilisateurs ont moins de 35 ans. C’est donc le réseau social à privilégier pour cibler la génération Y et Z ! Le format 100% image et vidéo permet de travailler sur son image de marque et sur la conversion. C’est aussi le réseau social numéro 1 pour les influenceurs.

 

  • Twitter : 53% des utilisateurs n’ont jamais tweeté. C’est le réseau social de l’information en temps réel : à privilégier lorsque l’objectif est de communiquer sur son actualité.

 

  • LinkedIn : 45% des CSP+ sont sur LinkedIn. On y retrouve les professionnels de tous secteurs confondus. C’est bien sûr le réseau social à choisir dans le cas d’une communication purement corporate.

 

  • Pinterest : 45% des utilisateurs sont des utilisatrices. C’est le réseau social féminin par excellence. L’objectif principal y est de découvrir de nouveaux produits et tendances. C’est notamment la source de recherche numéro 1 pour la planification de mariage.

 

3. Définir votre discours à l’aide d’une charte éditoriale

La charte éditoriale est le document de référence de toute stratégie éditoriale. Elle permet d’assurer la cohérence du discours de la marque sur les réseaux sociaux : ton décontracté ou formel par exemple. La charte éditoriale aborde à la fois le fond et la forme des publications.

Il est important de définir dans ce document les typologies de contenus à publier selon la cible. Pour cela, nous vous conseillons de faire l’état des lieux des contenus que vous possédez déjà et ceux qui seront à produire.

Véritable feuille de route, cette charte est d’autant plus importante lorsque plusieurs personnes sont en charge du Community Management. En effet, il est important de conserver un discours homogène et cohérent en toute circonstance.

4. Concevoir un planning éditorial

Vous avez défini votre objectif, votre cible, les réseaux sociaux à privilégier et votre charte éditoriale. Il est maintenant temps de planifier le calendrier de vos publications.

La fréquence de publication est à définir en accord avec les préconisations selon le réseau social. Ainsi, on publiera plus fréquemment sur Twitter que sur Facebook par exemple.

Dans ce calendrier, il est nécessaire de mentionner : la date de publication et le contenu du post (texte, image, vidéo, lien…). N’hésitez pas à y ajouter par avance les grands événements marquants de votre activité : convention, fête, période de soldes…

Notez que ce calendrier peut être établi plus ou moins à l’avance selon le réseau social. Pour Twitter par exemple, il est nécessaire de communiquer en temps réel. L’étendue du calendrier est donc relativement courte pour laisser place à la spontanéité.

5. Animer la communauté

Vos publications sont programmées selon votre planning éditorial. Toutefois, le travail ne s’arrête pas là. Les réseaux sociaux nécessitent une interaction entre l’entreprise et sa communauté : répondre aux messages privés, répondre aux commentaires… Cette animation est indispensable pour tisser un lien avec les utilisateurs et atteindre son objectif.

Retrouvez toutes nos bonnes pratiques du Community Manager dans notre livre blanc.

6. Analyser les résultats

L’analyse des résultats est indispensable pour optimiser toute stratégie. Les réseaux sociaux mettent à votre disposition un certain nombre d’outils d’analyse. Tirez pleinement de ces statistiques en procédant à un suivi régulier des résultats.

Notez que pour accéder à ces outils d’analyse sur Instagram, il vous faudra transformer votre profil personnel en profil professionnel au préalable (en quelques clics).

 

Vous souhaitez être accompagné dans votre stratégie de Community Management ? Pix Associates vous accompagne dans l’ensemble des étapes de la définition de vos objectifs à l’analyse des résultats. Contactez-nous !

 

7 conseils pour réussir la refonte de votre site web

Digital

Le but d’une refonte est de capitaliser sur les points forts de son site web actuel et d’améliorer les points faibles. Une refonte de site web réussie, c’est un nouveau site avec de meilleurs résultats. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de suivre une méthodologie rigoureuse. Voici nos meilleurs conseils pour réussir la refonte de votre site web :

1. Evaluer votre site web actuel

La première étape consiste à déterminer les points forts et les points faibles de votre site actuel. Pour cela, il y a plusieurs méthodes :

  • Utiliser Google Analytics pour déterminer les pages performantes. Selon votre activité cela peut être : les pages les plus consultées, la durée de lecture la plus élevée, le taux de rebond le plus faible, la page d’atterrissage qui convertit le plus etc. En bref, le parcours client le plus efficace. Il convient aussi de faire la liste des pages les moins performantes, celles dont on pourra se séparer lors de la refonte.
  • Mettre en place des questionnaires ou Focus group pour identifier les fonctionnalités attendues par vos utilisateurs. Il est important d’écouter les remarques de vos clients ou prospects pour (re)construire un site web répondant à leurs attentes.
  • Etudier les sites concurrents locaux, nationaux et internationaux à travers un benchmark concurrentiel. Il permet de mettre en évidence les bonnes pratiques de votre secteur pour ne rien manquer !

2.Établir une nouvelle arborescence

Vous avez collecté les points forts et les points faibles de votre site actuel, les fonctionnalités attendues par vos utilisateurs ainsi que les bonnes pratiques des concurrents. Il faut maintenant hiérarchiser les informations de votre futur site web pour définir le parcours utilisateur le plus logique et performant.

La méthodologie la plus courante est le tri de cartes : retranscrire le libellé des informations (ou pages) sur des papiers libres. Puis hiérarchiser et associer ces cartes par thématiques ou objectifs connexes.

Lors de cette phase, il est important de garder en tête que le but d’une refonte est de simplifier la recherche d’information. Toutes les pages du site doivent être accessibles en 3 clics maximum.

3. Concevoir un zoning de votre futur site web

Pour visualiser et optimiser votre nouvelle arborescence et votre parcours client, il est nécessaire de concevoir un zoning. Il s’agit de la représentation de votre futur site web : les pages et fonctionnalités qui seront la base de votre cahier des charges techniques. Un zoning interactif permet également de mettre en lumière le maillage interne de votre site web, précieux indicateur du parcours client et facteur de votre performance SEO.

4. Rédiger le cahier des charges

Le cahier des charges est un élément indispensable pour réussir votre refonte. Il va permettre de constituer la base technique de votre futur site web : la mise en page technique et les fonctionnalités nécessaires à l’optimisation de votre site actuel. C’est le moment d’y inclure tout ce qui assurera le succès de cette refonte : le passage à HTTPs, le passage au Responsive Design, et les redirections des anciennes URL aux nouvelles dans le cas d’un changement d’arborescence par exemple.

5. Rédiger le contenu

La refonte de votre site web c’est aussi l’occasion de revoir le contenu de vos pages. Ces contenus doivent être en accord avec les tendances Expérience Utilisateur (UX) et SEO actuelles. Pour mettre en évidence les pages à optimiser, vous pouvez réaliser un audit SEO : en générant une liste des pages trop longues et trop courtes à réécrire par exemple.

Pour vous aider dans la rédaction du contenu, vous pouvez consulter notre livre blanc sur les règles de la rédaction web.

6. Réaliser une maquette graphique

Votre zoning, votre cahier des charges et vos contenus sont maintenant prêts ! C’est le moment de visualiser graphiquement votre futur site web. Cette étape est indispensable pour offrir une meilleure expérience à vos utilisateurs et assurer une meilleure performance.

Les maquettes graphiques doivent correspondre aux tendances actuelles en matière d’UX : respect des espaces blancs, lisibilité typographique, interactivité, etc…

7. Développer le nouveau site

Si l’ensemble des étapes précédentes ont bien été réalisées, la phase de développement va naturellement découler d’un travail croisé entre le zoning, le cahier des charges et la maquette graphique. Il s’agit tout simplement de la construction du socle technique du site (développement back) et de son apparence graphique (développement front).

La refonte de votre site est désormais prête à être mise en ligne !

 

Vous souhaitez être accompagné dans la refonte de votre site web ? Pix Associates vous accompagne dans l’ensemble des étapes de l’évaluation de votre site actuel jusqu’au lancement de sa refonte. Contactez-nous !

Ubaldi a missionné Pix pour la refonte de son blog

Ubaldi a souhaité être accompagné par l’agence Pix pour la refonte de son blog. Ubaldi.com propose un vaste choix de plus de 100 000 produits en stock et de plus de 23 000 références des plus grandes marques, soigneusement sélectionnées dans l’univers de l’équipement de la maison. La refonte de ce magazine online a pour objectif premier de devenir une référence en matière de conseils à l’achat en électronique, électroménager et déco !

Pix a mis en place une méthodologie efficace pour conseiller cet acteur incontournable de l’équipement de la maison, toujours à la pointe de la nouveauté. La mission s’est découpée en plusieurs phases stratégiques : recueil des besoins, conception UX, wireframe, et cahier des charges à forte problématique SEO en co-création avec le client. Chaque étape du projet ont été pensées et validées dans une perspective ROIste et user centric.

Les clients Ubaldi ont décerné de nombreuses récompenses et appréciations comme sa qualification de « Site Premium » avec une moyenne de 9,5/10 sur Fianet.

Dernier semestre 2018, l’agence Pix se chargera de la charte graphique et du design du blog mais aussi de sa refonte globale.

Pix remporte le budget communication de Mobylines pour 2018

Mobylines est la 1ère compagnie maritime en Italie pour le transport de voitures et de passagers vers les plus belles îles de la Méditerranée (Sardaigne, Corse et l’île d’Elbe). La compagnie maritime a confié la communication de la promotion de la destination Nice-Bastia à PixAssociates en 2018.

L’agence Pix a développé le concept de communication « Corsez vos vacances ! ». Fort de ce slogan, la campagne a été déployée tout au long de l’année 2018 de façon chirurgicale en régions et au niveau national : PQR, spots radio, video motion, social media, display, retargeting, SMS geolocalisation, relation presse, événement et opération influenceurs, refonte du site internet…

PixAssociates a mis en place une stratégie cross-canal afin de mettre en lumière la 5ème génération d’armateurs du groupe maritime. L’agence a développé le positionnement autour de l’émotion authentique des vacances et du voyage « made in Italy ». Ces actions ont été mises en place au travers de valeurs fortes :  convivialité, soin accordé à l’environnement, qualité du service et l’offre gastronomique. Mobylines possède une flotte de 20 navires qui effectueront plus de 13 000 départs cette année. 1er au monde à décorer les flancs de ses navires avec les légendaires Looney Tunes de Warner Bros., c’est par excellence la compagnie pour les familles.

Ses ferries rapides sont parmi les meilleurs en termes de qualité : au cours des quatre dernières années, MOBY a reçu le Label de qualité de la prestigieuse Green Star et a été élu par les passagers « meilleure compagnie de ferries » dans le cadre de l’Italia Travel Awards 2017.

Dans ce contexte stratégique de visibilité et d’image, le digital est le complément idéal pour conforter la position concurrentielle, proposer des expériences client enrichies, renforcer et ré-enchanter la relation marque/consommateur.

SXO : Qu’est-ce que l’optimisation de l’expérience de recherche ?

Digital

Selon une étude de StatCounter : en 2016, les connexions à internet depuis un support nomade (mobile et tablette) s’élève à 51,3% dans le monde, dépassant ainsi les connexions depuis un ordinateur [1]. Dans la mesure où l’expérience de navigation et d’interaction commence dès le premier contact de l’internaute avec le moteur de recherche, Google tend à améliorer l’expérience de recherche des mobinautes avec le déploiement de la technologie AMP (Accelerated Mobile Pages). Les liens dont le temps de chargement est réduit sur mobile dispose de l’indicateur « AMP » pour guider les mobinautes.

sxo-optimisation-experience-recherche

Comme le souligne le PDG de Google, Éric Schmidt : « Google Search est construit pour les utilisateurs, pas pour les sites » [2], d’où cette volonté de favoriser une expérience de recherche toujours plus satisfaisante, en fournissant aux internautes des résultats qui se rapprochent le plus de leurs attentes, et ceci, de façon immédiate. Placé au cœur de la stratégie SXO (Search eXperience Optimization), le comportement de l’utilisateur a une réelle incidence sur le classement d’un site dans les pages de résultats. C’est pourquoi, il est conseillé de ne pas le négliger !

Stratégie SXO : la fusion de l’UX et du SEO

Définition du SXO ou Search eXperience Optimization

Pour certains, le SXO serait le successeur du SEO, tandis que pour d’autres, il s’agirait simplement d’une prise de conscience de son importance. Démocratisé par l’agence allemande SEO Workers en 2010, le sigle « SXO » désigne l’optimisation de l’expérience de recherche, qui combine la notion d’UX (User eXperience) à celle du SEO (Search Engine Optimization). Autrement dit, le SXO met en évidence le fait que l’expérience utilisateur a une influence directe sur le positionnement d’un site dans les résultats de recherche (SERP). Une URL qui apporte de nombreuses conversions aura donc plus de chance d’être classée parmi les premiers résultats.

Quelles actions mettre en œuvre pour réussir sa stratégie SXO ?

Pour répondre aux exigences de Google en termes de référencement ainsi qu’aux attentes des visiteurs de votre site, il est aujourd’hui indispensable d’élaborer une stratégie SXO. Cette dernière permettra non seulement d’accroître la visibilité de votre site, mais aussi de convertir et fidéliser les internautes de votre audience. La stratégie SXO nécessite d’effectuer certaines actions pour capter l’attention et proposer une navigation user friendly aux internautes.

L’équipe Pix Associates peut vous aider à définir les différentes actions à mettre en œuvre pour augmenter vos conversions, notamment à travers :

  • La création de contenu à valeur ajoutée
  • L’optimisation des pages de destination de votre site
  • L’amélioration des performances de votre site grâce à un audit
  • L’élaboration d’un SEOUT ou SEO Usability Testing avec la création de persona et l’invention de scénarios pour tester l’ergonomie de votre site

La recherche en ligne comme expérience utilisateur

Google, un moteur de réponses

Aujourd’hui, Google Search souhaite avant tout s’imposer comme un moteur de réponses. Grâce à son algorithme basé sur une technologie de machine learning, il parvient à se perfectionner pour fournir des réponses pertinentes et de qualité aux internautes, et cherche ainsi à lutter contre la pratique du pogosticking. Avec l’apparition de nouvelles modalités de réponses, telle que la position 0, les sites basés autour d’une stratégie SXO sont alors valorisés dans les résultats de recherche.

A lire aussi : SEO/SEA ou comment gagner en visibilité dans les pages de résultats ?

L’expérience de la recherche vocale

D’après l’étude de Yooda Insight (2016) : « 40,5% des recherches s’appuient sur des expressions composées de 4 mots minimum » [3]. Avec la forte utilisation des supports nomades, les internautes se tournent de plus en plus vers la recherche vocale, laquelle s’articule autour d’un langage naturel. La longue traîne est ainsi sollicitée.

A lire aussi : Comment booster son SEO avec une stratégie de longue traîne ?

Le phénomène « kill the search »

Pour générer du trafic via votre site, il est capital de capter l’attention et marquer l’esprit de l’internaute afin de l’inciter à visiter votre site ultérieurement, sans avoir à passer de nouveau par le moteur de recherche. Telle est l’idée du concept « kill the search », que l’on traduit littéralement par « tuer la recherche ». Pour engendrer ce phénomène, il est recommandé d’opter pour une stratégie SXO qui s’appuie sur l’optimisation des contenus et de l’ergonomie d’un site.

Afin de vous démarquer de vos concurrents, notre équipe met à votre disposition son expertise pour élaborer votre stratégie SXO. Pour obtenir un devis, n’hésitez pas à nous contacter directement tout en précisant votre projet.

Sources : [1] Blogdumoderateur.com ; [2] Webmarketing-com.com ; [3] E-marketing.fr

L’intelligence artificielle au cœur de la relation client

Digital

L’intelligence artificielle (IA) se démocratise de plus en plus et représente un atout majeur dans la relation client. Intégrée dans les stratégies marketing, l’IA doit être pensée en complémentarité avec l’humain, au sein de la relation client.

intelligence-artificielle-chatbot

D’après une étude mondiale réalisée en décembre 2016 par PegaSystems, société américaine spécialisée dans les applications de gestion et logiciels d’interactions, « 44% des personnes interrogées considèrent que l’intelligence artificielle peut améliorer la relation client d’une entreprise » [1]. Même si elle n’apporte pas une réponse à 100%, « elle vient accompagner les tâches des humains » [2] comme le souligne Henri Pidault, directeur de la technologie chez Deloitte Digital.

Que pensent les français de l’intelligence artificielle ?

Aujourd’hui, l’état français tend à développer des technologies qui favoriseront une meilleure relation client. Pour François Hollande : « les nations qui maîtriseront l’IA seront les puissances de demain » [3], d’où cette volonté de placer la France au cœur de la compétition internationale avec l’élaboration du projet #France IA, dont l’un des axes repose sur la mise en place d’un assistant conversationnel du nom de MarIAnne à destination des services publics.

A lire aussi : De la French Tech à la French Touch : empreinte digitale et culturelle

L’enquête de PegaSystems révèle que « près de 85 % des Français interagissent avec des systèmes d’intelligence artificielle », et pourtant les deux-tiers l’ignorent ! L’IA est élaborée de manière à engager une conversation naturelle et personnalisée avec les utilisateurs, c’est pourquoi cela peut parfois prêter à confusion quant à l’identité de l’interlocuteur : alors plutôt chatbot ou humain ?

Toujours selon cette même étude : « 88 % des Français souhaitent être avertis si ils dialoguent avec un assistant virtuel – et 79 % des interrogés préfèrent un contact humain ». Ces chiffres illustrent bien le fait que malgré la qualité des conversations, l’IA ne peut en aucun cas remplacer le contact humain dans la relation client.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un bot et à quoi cela peut-il servir ? Est-ce l’avenir du web ?

Des technologies intelligentes pour améliorer les services et les produits

A l’occasion de l’évènement « Modern Business Experience » du 29 mars 2017, organisé par Oracle, Stéphanie Arnette d’Accenture explique que « d’ici 2020, les humains auront davantage de conversation avec les bots qu’avec les autres humains » [4]. Une question subsiste tout de même, à savoir si d’ici-là les agents conversationnels auront ou non la capacité de répondre à des questions plus poussées.

Lors d’une interview, la fondatrice de l’Institut de la qualité d’expression, Jeanne Bordeau indique que de nombreuses avancées sont effectuées en « psychologie cognitive pour classer les sentiments et capter le sensible et l’irrationnel par une intelligence artificielle » [5]. D’après Marjolaine Grondin, co-fondatrice et CEO de Jam, « il est illusoire de croire que la machine comprend tout sur tout. » [5], c’est donc à cet instant précis qu’intervient la relation humaine.

A lire aussi : SMO : L’avenir du web social tourné vers la conversation

Pour proposer aux clients des offres correspondant au mieux à leurs besoins, BNP Paribas Cardif utilise le machine learning pour récupérer des données à la fois sémantiques et biométriques, et le deep learning pour obtenir un accès rapide et précis à l’information. Comme le résume le DGA de Cardif, Stanislas Chevalet : « au final, l’intelligence artificielle permet de libérer du temps pour être plus proches des clients » [6].

L’IA possède également un certain potentiel dans le domaine de la créativité. Et pour preuve, en juillet 2016, dans le secteur brassicole, la start-up britannique IntelligentX a conçu une IA pour élaborer des bières idéales en fonction des goûts des consommateurs [7].

Garantir une relation client optimale participe à la fidélisation client, d’où la nécessité de trouver des solutions adéquates pour répondre aux attentes de votre clientèle. L’équipe Pix Associates se met à votre disposition pour élaborer une stratégie efficace et innovante. Contactez-nous pour nous faire part de votre projet.

Sources : [1] Relationclientmag.fr ; [2] Lemondeinformatique.fr ; [3] Boursorama.com ;
[4] Relationclientmag.fr ; [5] Ecoreseau.fr ; [6] Lesechos.fr ; [7] fr.Sputniknews.com ;

SMO : L’avenir du web social tourné vers la conversation

Digital

Afin de gagner en visibilité, une marque ou une entreprise doit publier de façon régulière des contenus qui engagent sa communauté. Dans la mesure où la conversation représente un facteur-clé important d’aide à la décision, le web social tend à basculer vers un web conversationnel. Selon une enquête publiée le 28 novembre 2016 par FiveThirtyEight : sur 8500 commentateurs, « 18% déclarent utiliser les commentaires pour engager la conversation » [1].

web-social-conversation

Plus que jamais, les interactions sociales via les réseaux sociaux confèrent légitimité et popularité à une société. Cependant, construire et alimenter une discussion via les plateformes et interfaces de conversation (telles que les messageries instantanées) nécessitent un certain effort de la part d’une marque ; mais un effort souvent récompensé par les commentaires positifs des internautes.

A lire aussi : Les bonnes pratiques du community manager

La conversation comme facteur d’engagement sur le web social

« Un internaute sur 3 aujourd’hui choisit une marque suite à une recommandation » [2]. En plus des influenceurs et des ambassadeurs qui ont de l’influence sur les comportements des lecteurs, les commentaires des membres d’une communauté ont eux aussi un certain impact. Les discussions que les posts suscitent sur les réseaux sociaux valorisent les sujets et les contenus des publications. Elles favorisent les interactions : partages, commentaires, réactions… et créent ainsi de l’engagement, d’où l’importance de concevoir les contenus comme des sujets de débat.

De la conversation à l’identification des besoins sur le web social

La qualité des conversations digitales

A l’occasion de la 6ème édition du Salon Stratégie Clients qui s’est déroulé du 18 au 20 avril 2017 à Paris, la société européenne Eptica experte en solutions conversationnelles et collaboratives a présenté son étude annuelle : « Les marques françaises et l’expérience client digitale en 2017 ». Axée autour de la qualité des conversations digitales, cette enquête révèle que 43% des questions posées par les internautes n’obtiennent aucune réponse.

D’après le Président d’Eptica, Olivier Njamfa : « il existe une dichotomie relativement forte entre le fait que les marques répondent finalement assez peu et la qualité des réponses » [3]. Une note moyenne de 81/100 a été attribuée à la qualité des conversations sur différents canaux, à partir des 5 critères suivants : pertinence (85/100), rapidité (84/100), contextualisation (80/100), empathie (78/100) et personnalisation (77/100). Ainsi, l’étude démontre que malgré la pertinence des réponses, il y a un réel manque de personnalisation.

Les robots conversationnels dans les messageries instantanées

« 65% des consommateurs se servent des messageries instantanées pour des raisons professionnelles et/ou pour échanger avec une marque. » [4], selon une étude de Mobile Messaging 2016. Pour faciliter les interactions avec leurs clients, certaines marques ont recours aux chatbots. D’avril à novembre 2016, Messenger comptait plus de 33 000 bots, un chiffre assez surprenant qui en dit long sur l’avenir de cette technologie directement liée à l’expérience utilisateur. Le succès des bots conversationnels provient principalement de leur capacité à humaniser une discussion, ce qui rend ainsi l’échange captivant auprès de l’internaute.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un bot et à quoi cela peut-il servir ? Est-ce l’avenir du web ?

En quoi le web social est-il source d’insight ?

Sur les médias sociaux, les conversations correspondent à une masse de données permettant de constituer un « outil d’aide à la décision » [5], selon le directeur de Synthesio, Nicolas Saintagne. Grâce aux commentaires, les clients peuvent s’exprimer, partager leur avis, poser des questions et entrer en contact plus ou moins direct avec la marque. D’après Karine Lecomte, directrice marketing de Sushi Shop : « les réseaux sociaux sont une mine d’insights » [5], et permettent de connaître les tendances à suivre.

L’optimisation du canal social est indispensable si vous souhaitez démarquer votre société de la concurrence. Pix Associates peut accompagner votre projet en vous aidant à définir une stratégie de référencement social (SMO), adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour obtenir une étude.

Sources : [1] Blogdumoderateur.com ; [2] Lesechos.fr ; [3] Itrnews.com ; [4] E-marketing.fr ; [5] Emarketing.fr ;

Pix ouvre ses portes le 28 mars 2017

Digital

L’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC) organise le mardi 28 mars 2017 la 7ème édition de la journée Agences Ouvertes, afin de promouvoir et valoriser les métiers de la communication auprès du grand public.

#jao2017

Pour cette occasion, l’agence Pix Associates ouvrira ses portes aux étudiants, annonceurs, institutions, bloggeurs, médias… Un moment privilégié pour plonger dans l’atmosphère créative et rencontrer nos équipes d’experts.

2017 est une année placée sous le signe du rôle citoyen des agences. Le chiffre 7 symbolise la création sous toutes ces facettes. C’est donc tout naturellement que nous avons choisi de vous proposer tout au long de la journée des moments créatifs et engagés :

Au programme :

14h-14h30 : Inscription VIP pour la prochaine édition de la conférence #CreativityRocks2017 qui aura lieu en septembre prochain > Découvrez la 1ère édition de la conférence #CreativityRocks

14h30-15h30 : Happening et immersion. Testez des casques VR et découvrez des vidéos à 360°.

15h30-16h00 : Projection des projets de l’agence en vidéo et projets print, consultation de la bibliothèque des livres blancs sur les différents domaines d’expertise

16h00-18h : Jobdating, vous cherchez un stage de 3 mois minimum dans les domaines du graphisme, digital, du marketing ? Venez avec votre passion et motivation, CV et book et inscrivez-vous pour passer un entretien avec un expert de l’agence.

jobdating-button